logo du site internet

Guide des meilleurs lombricomposteurs d’appartement

Le lombricompost est non seulement un moyen facile d’éliminer et de valoriser vos déchets de cuisine, mais aussi un excellent engrais naturel pour votre potager ou vos plantes d’intérieur. Les plantes bénéficiant de lombricompost sont plus résistantes et productives et résistantes aux maladies. 

Grâce au lombricompostage, vous récupérerez un engrais solide et un engrais liquide. 

Engrais solide : le lombricompost

Le lombricompost est le résultat de la digestion des matières organiques par les vers de terre. C’est donc un fertilisant naturel d’origine végétale. Il peut être utilisé comme fertilisant pour favoriser la croissance de vos plantes (pur ou dilué selon vos besoins) ou pour améliorer la fertilité des plantes potagères au potager. 

Pour l’arrosage de vos plantes, je vous conseille d’utiliser 20% de lombricompost dans un mélange de terreau ou de terre dans laquelle se développent vos plantes. Elles vont l’assimiler lentement sans perturber leur croissance. 

Comment utiliser le lombricompost?

Le lombricompost est une base idéale pour un mélange avec un autre substrat. Voici les proportions qui donnent des bons résultats: 

  • Pour les semis : 25% de lombricompost, 75% parts de terre ou terreau
  • Pour le repiquage: 50% parts de terre, 25% part de lombricompost et 25% part de sable (pour drainer)
  • Pour amender votre sol (si vous possédez un jardin) : il va enrichir la terre et améliorer la structure du sol. 

Il faut en général laisser sécher le lombricompost pour faciliter l’épandage dans votre jardin. En surface, vous pouvez l’étaler sur la surface de la terre sur 2 centimètres de compost pure, en arrosant normalement. Les nutriments seront ainsi entraînés par la terre vers les racines. Je vous conseille d’apporter un paillage (favorisez la matière carbonée : feuilles mortes, paille, foin)

  • Pour nourrir les plantes gourmandes (fraises, tomates, courges…)

Comment améliorer la production de mon lombricompost? 

Si vous voyez que la décomposition est ralentie, c’est qu’il y a un déséquilibre. Il est alors conseillé de :

  • Couper les gros déchets en petits morceaux : on augmente ainsi la surface de contact avec les bactéries. Les déchets seront ainsi plus facilement assimilables par les vers de compost.

Le marc de café est un très bon structurant et activateur de digestion pour le composteur domestique : il aide à la digestion des vers. Les particules de café servent de broyeur dans l’estomac des vers. Cela donne aussi de l’énergie aux vers.

  • Vérifier l’acidité : Les coquilles d’œufs broyées permettront de réguler l’acidité et aideront à la digestion des vers. Les coquilles d’œufs sont plus friables lorsqu’elles sont bien sèches. Si les coquilles restent après quelques jours, c’est que votre lombricompost est stable et non acide.

  • Vérifier le taux d’humidité : l’équilibre entre les matières carbonées et matières azotées. Si votre composteur dégage une mauvaise odeur, c’est qu’il est trop riche en azote. Il est alors conseillé d’arrêter de nourrir les vers pendant une semaine et d’ajouter un peu de matière sèche (essuie-tout, papier-journal, feuilles broyées, copeaux de bois, sciure…). Après une semaine, remuer le tas pour avoir une bonne aération de la matière. 

Engrais liquide : le lombrithé

Qu’est ce que le lombrithé? 

Le lombrithé est le résultat de la décomposition des déchets alimentaires par les bactéries. L’activité des bactéries libère l’eau contenu dans les déchets organiques, un peu comme une presse. Cette eau percole à travers le compost déjà produit et se charge en éléments fertilisants (calcium, magnésium, potassium, phosphore) pour devenir un amendement organique liquide

Comment utiliser le lombrithé? 

Comme le purin, le jus de compost sera toujours utilisé dilué. Il contient une telle quantité d’éléments nutritifs qu’il pourrait être nocif s’il était utilisé comme arrosage pure pour les plantes d’intérieur. 

Il faut le diluer de 1 litre de lombrithé pour 10 litres d’eau. 

Le lombrithé que vous obtiendrez dépendra de :

  • la quantité de déchets apportés
  • du type de déchets
  • de l’environnement où est placé votre composteur
  • du modèle de lombricomposteur que vous possédez

Certains modèles ne produisent presque pas de jus de compost. C’est pourquoi il est essentiel de bien se renseigner sur les différents modèles.